Nous sommes tout d’abord passé par Ipoh, mais le peu de chose à faire et la simplicité de cette ville ne mérite pas vraiment d’article à notre goût. Nous passons directement à Tanah Rata et le Cameron Highlands, qui regroupe plantations de thé, jungle, fermes …


TRAJET

  • Date : 31 Janvier 2018
  • Bus : Ipoh – Tanah Rata
  • Temps : 2H30
  • Prix : 40RM pour 2 (soit 8€)

DÉTAILS

  • Site : Cameron Highlands
  • Date : 01 Février 2018
  • Tarif : 100RM pour 2 (soit 20,60€) pour le tour

Nous nous levons vers 7h15 afin d’être prêt pour effectuer le tour du Cameron Highlands.

Une fois embarqué, nous commençons tôt le matin par la jungle “Mossy Forest”. De ce que nous dit le guide, la brume est en générale omniprésente ici, mais nous avons la chance de voir l’étendu des montagnes pendant quelques minutes avant que ces dernières ne soient complètement recouvertede cette brume. La jungle est vraiment sympa mais trop balisée à notre goût.

Ensuite, nous nous rendons dans une plantation de thé, la plantation “BOH”, où nous pourrons (Tine surtout) goûter à différents thés. Même Micka trouve que c’est pas trop mauvais (ce n’est pas une référence, il n’aime pas spécialement le thé). La plantation est vraiment superbe et rappel les rizières que nous avons pu faire en Chine (voir article dédié).

Nous pourrons également parcourir l’usine de fabrication de thé, intéressant mais on a pas vraiment accès à toutes les zones et il n’y a pas d’explications et c’est bien dommage.

Nous achèterons tout de même du thé pour le ramener en France 🙂

Par la suite, nous nous dirigeons vers une “Butterfly Farm”, grand regret de cette escapade. Car en plus d’être payant, il ne s’agit là que d’animaux captifs qui ne peuvent pas vraiment prétendre à de bonnes conditions de vie…

Nous y verrons cependant des araignées (tarentules, mygales..), des serpents, des papillons magnifiques et pleins d’autres petites bébêtes.

Nous finirons cette journée par une visite dans une ferme de fraise. Autant vous dire que même le guide savait que ça nous plairait pas plus que cela, pas parce que c’est inintéressant ou autre, mais bien parce que par chez nous, les fraises ne sont pas forcément des denrées rares, ni les fermes aux fraises d’ailleurs.

Le guide nous ramena au centre-ville, ce fût une bonne journée en sa compagnie 🙂